Diagnostic mobilité

Le diagnostic mobilité

Les intérêts principaux d’un diagnostic mobilité pour les individus et les structures pourvoyeuses d’aides financières sont :

  • d’évaluer si la personne est en capacité de suivre un apprentissage tel que le code et la conduite. Dans le cas contraire, il lui sera proposé des actions préalables pour combler les acquis manquants.
  • de déterminer si elle a les moyens financiers pour s’engager dans un parcours permis (et le cas échéant d’éviter de la mettre en difficulté ou bien de lancer une recherche de financements)
  • de construire avec elle un parcours mobilité qui pourra associer une ou plusieurs actions en fonction des besoins afin de garantir sa réussite (exemple : un atelier « gestion des émotions » si l’examen du permis est source de stress important)
  • d’apporter des informations utiles à l’avancement du projet mobilité de la personne
  • de venir en appui au professionnel chargé de l’accompagnement socio-professionnel de la personne (difficultés / facilités / actions à mettre en œuvre). Le cas échéant, il vient appuyer la décision de mobiliser une aide financière ou non.

La synthèse du diagnostic restituée au professionnels (prestation payante ou prise en charge suivant  conditions ) récapitule les points forts et les points faibles de l’individu au regard de sa mobilité (santé, situation personnelle et administrative, compétences de bases en mobilité, langue, capacités intellectuelles, mental et résistance aux stress, compétences en code). Des préconisations sont formulées et un parcours mobilité est proposé (co-construit avec la personne).